Actualité

MISE EN PLACE D’UN SERVICE MINIMUM POUR LES ENFANTS DU PERSONNEL PRIORITAIRE A LA GESTION DE LA CRISE

La Communauté de communes organise ( sous réserve d’une demande préalable) un service minimum le mercredi pour accueillir les enfants des personnels soignants et des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire quand aucun autre mode de garde n’est possible.
A ce jour le personnel prioritaire est:

  • tout personnel travaillant en établissements de santé publics/privés : hôpitaux, c liniques, SSR, HAD, centres de santé …
  • tout personnel travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées : maisons de retraite, EHPAD, USLD, foyers autonomie, IME, MAS, FAM, SSIAD …
  •  les professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, aides-soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et handicapées…
  • les personnels chargés de la gestion de l’épidémie des agences régionales de santé (ARS) des préfectures et ceux affectés à l’équipe nationale de gestion de la crise.
  • les gendarmes, personnels de la police nationale, sapeurs-pompiers professionnels, personnels des préfectures indispensables à la gestion de la crise.
  • les personnels affectés aux missions d’aide sociale à l’enfance relevant des conseils départementaux ainsi que des associations et établissements publics concourant à cette politique.
  • les services en charge de la protection de l’enfance concernés sont les services d’aide sociale à l’enfance (ASE) et de protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et les services de prévention spécialisée.
  • les professionnels relevant de ces structures éligibles au dispositif sont les suivants : travailleurs sociaux (assistants sociaux, les éducateurs spécialisés et les moniteurs éducateurs), techniciens d’intervention sociale et familiale (TISF), médecins, infirmières puéricultrices, sages-femmes et psychologues.

Cette liste est susceptible d’être réévaluée en fonction de l’évolution de la situation.

En cas de besoin merci de bien vouloir contacter Mme CABALLE au plus tôt au 06 48 33 74 63 ou par mail lesptitesbouilles04@orange.fr


RESPECTER LES CONSIGNES DE TRI POUR LA SECURITE DE TOUS

En cette période difficile, le SYDEVOM appelle les particuliers et professionnels à plus de civisme.
En effet, le centre de tri VEOLIA de Manosque a alerté le SYDEVOM sur la dégradation inquiétante de la qualité du flux de tri sélectif qu’il reçoit.
Cette semaine, les opérateurs ont constaté, dans le tri sélectif, la présence de couches culottes, lingettes désinfectantes, masques et gants, sans compter les filets agricoles qui s’enroulent dans les machines et obligent l’arrêt de la chaine de tri.
Aux vues des risques sanitaires ainsi que de la surcharge de travail liée au manque de respect des consignes de tri et de l’effectif actuel très restreint, le centre de tri risque de fermer prochainement. Le SYDEVOM appelle les habitants et les professionnels à respecter les consignes de tri pour le bien de tous.


PROTÉGEONS NOUS ET PROTÉGEONS LES AGENTS DE COLLECTE




CHALETS A CARTONS


TRI DES DÉCHETS

Il est encore possible de se rendre aux points d’apport volontaires (PAV) pour jeter ses déchets recyclables.

Pour se rendre à ces PAV (obligeant ainsi à sortir sur la voie publique), l’Attestation de déplacement dérogatoire est obligatoire. Il faut dans ce cas cocher la case « déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans des établissements autorisés », puis préciser à la main, un motif type « tri et évacuation des déchets« .


RESTEZ CHEZ VOUS

Un dispositif de confinement est mis en place sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum. Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d’être munis d’une attestation pour :

  • Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible ;
  • Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés ;
  • Se rendre auprès d’un professionnel de santé ;
  • Se déplacer pour la garde de ses enfants ou pour aider les personnes vulnérables, ou pour un motif familial impérieux, dûment justifié, à la stricte condition de respecter les gestes barrières ;
  • Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement.

Les deux documents nécessaires pour circuler sont disponibles :


RAPPEL DES GESTES BARRIÈRES

Coronavirus - gestes barrière
Résultat de recherche d'images pour "CORONAVIRUS CE QU4IL FAUT SAVOIR"

FERMETURE DE L’ACCUEIL DE LOISIRS

L’accueil de loisirs est fermé jusqu’à nouvel ordre.


FERMETURE DES BUREAUX DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES AU PUBLIC

Au vu des circonstances, les bureaux de la Communauté de communes à Salignac et de l’accueil de loisirs à Peipin sont fermés. Toutefois nous restons joignables par téléphone au 04 92 34 46 75 ou par mail à l’adresse suivante : ccjlvd@orange.fr

Pour l’accueil de loisirs il convient d’appeler au 06 48 33 74 63 ou par mail à l’adresse suivante lesptitesbouilles04@orange.fr


MISE EN PLACE DE BENNES A DÉCHETS VERTS

La Communauté de communes Jabron Lure Vançon Durance (CCJLVD) organise une collecte de déchets verts pendant 3 week-ends consécutifs les :
– les 12 et 13 octobre
– les 19 et 20 octobre
– les 26 et 27 octobre sur les communes de Aubignosc / Châteauneuf Val Saint Donat / Montfort / Peipin / Salignac / Valbelle Les bennes seront installées sur le territoire le vendredi et enlevées le lundi – affiche bennes à déchets verts


BAISSE DE LA TAXE ORDURES MENAGERES POUR ENCOURAGER LE TRI

Encourager le geste de tri pour réduire la quantité de déchets non recyclables est une des priorités de la CCJLVD.

Dans un contexte financier contraint pour les administrés, les élus de la CCJLVD ont décidé de faire un geste fort en faveur des ménages du territoire. Ils ont ainsi décidé de réduire de 1 point le taux de TEOM en 2019 (passant de 12,48% à 11,48%).

Cette décision vise dans un premier temps à féliciter les ménages des efforts fournis en matière de tri des emballages (+ 7% de 2017 à 2018). Cet élan doit maintenant continuer et s’amplifier si nous voulons faire face aux défis qui nous attendent.

Dans un second temps, elle vise à encourager la réduction des déchets et le recyclage. En effet, malgré cette hausse du tri des emballages, la CCJLVD reste encore loin des moyennes nationales sur des territoires de même typologie. Elle doit encore faire de très importants efforts en ce qui concerne la réduction des déchets et le recyclage de ces derniers.

Ainsi la CCJLVD espère que ce geste fort encouragera les ménages de la Communauté de communes à réduire la quantité de déchets d’une part (car plus la quantité d’ordures ménagères résiduelles est faible, moins la somme facturée est importante) et à trier les déchets d’autre part (les déchets rachetés par les filières de valorisation apportant des recettes à la CCJLVD).

Attention : Cette décision est un vrai pari sur l’avenir. Toutefois, il faut bien comprendre qu’elle ne peut fonctionner que si tout le monde joue le jeu ! En effet, moins la quantité d’Ordures Ménagères Résiduelles de la CCJLVD sera importante, moins la facture sera élevée.


EXTENSION DES CONSIGNES DE TRI

Ça y est, l’extension des consignes de tri à tous les emballages est maintenant engagée sur le territoire de la CCJLVD. Elle est effective depuis le 1er avril 2019.
L’objectif est de simplifier le geste de tri. La consigne est simple : « Chez vous tous les emballages se trient ! ». Il vous est désormais possible de déposer tous les emballages (pot de yaourt, barquette de fruits, sachet de produit congelé,…), sans exception, sur les 25 points d’apport volontaire (PAV) du territoire communautaire.