Saint Vincent Sur Jabron

St Vincent sur Jabron est une petite commune de 212 habitants située au cœur de la vallée du Jabron, et à égale distance de Sisteron et de Sederon, dans le département des Alpes de Haute-Provence (anciennement appelé « Basses Alpes ») dans le canton de Noyers et l’arrondissement de Forcalquier. Son altitude est de 633 mètres. Le climat est continental et très ensoleillé ; il peut être très froid en hiver car le village est proche de l’ubac de Lure.

Un peu d’histoire :

Le nom du village apparaît pour la première fois dans les chartes du début du 11 ème siècle. Il appartenait à l’abbaye de Cruis. Des vestiges d’un établissement gallo-romain ont été découverts au lieu dit Villelongue. Puis le village s’est installé sur la butte au XIV ème siècle par mesure de protection. L’église, seul bâtiment encore debout, est située sur la partie la plus haute de la motte d’où l’on a une vue très étendue sur l’Est comme sur l’Ouest et sur l’ubac de Lure. Des murailles furent alors construites, comme l’indiquent les deux noms de Castrum et de Villamurata. Le toponyme* « Barri » existe toujours dans les ruines.

Dans les années 1840, le vieux village avait un peu plus de 400 habitants, et la commune avec les hameaux épars environ 800 habitants. A la fin du 19 ème siècle, lorsque la route départementale fut construite, les habitants ont commencé à descendre et à construire dans la partie appelée la Ribière. A cette époque, il y eut une forte diminution de la population due en partie à la création de la route et à l’attrait économique des villes proches. Elle se prolongea au 20 ème siècle, à cause des morts des deux guerres mondiales (170 habitants en 1962, 151 habitants en 1990).

Au début du 20 ème siècle, on construisit une école et une mairie dans le village actuel. Cependant, les derniers habitants (peu nombreux, certes) quittèrent le vieux village à la fin de la seconde guerre mondiale.
Au dernier recensement (janvier 2012) on a relevé 212 habitants, grâce aux néoruraux et aux retraités.